Plaques chauffante : comparatif, test, avis et comment choisir

Les nouvelles technologies ont mis au point toute une gamme de produits, de quoi donner un nouvel élan à nos préparations culinaires. Très adaptées à la cuisine, la plaque chauffante  est un dispositif pratique qui permet de chauffer en un temps record ou de garder à chaud des aliments ou boissons. Il en existe différents types qui ne diffèrent que par le type d’énergie utilisé. Dans le souci de vous orienter vers la plaque qui répond au mieux à votre façon de cuisiner, nous vous proposons de découvrir les meilleurs appareils de cuisson existants et les règles à connaitre pour faire un bon choix.

Les différents types de plaques chauffantes

La plaque électrique

La plaque chauffante électrique est l’appareils de cuisson le plus courant, le moins onéreux et son fonctionnement nécessite de l’électricité. Il suffit de brancher l’appareil à une prise électrique et de tourner une manette pour chauffer le foyer correspondant. la plaque de cuisson électrique est réputée pour sa solidité, elle supporte les chocs et est facilement transportable. Le principal inconvénient de la plaque électrique est le temps de chauffe et de refroidissement qui est  très longs et ceci à un impact sur la facture d’électricité. Comme la plaque reste chaude longtemps, on ne peut pas la nettoyer immédiatement et les saletés accrochent. Le nettoyage de l’appareil est difficile en cas de débordement mais il existe de simples solutions pour remédier à cela.

La plaque induction

La plaque induction est la plaque chauffante tendance, car elle offre plus de sécurité et plus de précision pendant la cuisson. Les plaques à induction fonctionnent à partir de l’électricité, mais d’une manière différente des plaques électriques. Une bobine de cuivre est située sous les plaques, cette bobine diffuse un champ magnétique dont les ondes   permettent de chauffer les plaques. L’avantage de cette plaque réside dans le fait qu’elle offre une grande sécurité puisque vos plaques ne chauffent pas, seul le récipient va recevoir la chaleur afin de cuire les aliments. Elle offre une rapidité de cuisson des aliments. La plaque à induction cesse de chauffer dès que vous retirez votre récipient. Mais les plaques induction sont vendues à des prix élevés. Outre le prix, un autre inconvénient de cette plaque chauffante est le fait de devoir remplacer tout ou une partie de vos ustensiles de cuisine, afin qu’ils soient adaptés à votre plaque.

La plaque à gaz

L’utilisation d’une plaque à gaz nécessite une chaudière à gaz ou des bonbonnes de gaz. Ce type de plaque permet une cuisson précise des aliments, c’est pourquoi la plupart des cuisines professionnelles en sont équipées. Elle dispose également d’un système de sécurité qui arrête automatiquement l’alimentation de gaz lorsque la flamme est éteinte. Si vous disposez d’une chaudière électrique alors que vous souhaitez installer cette plaque chauffante, vous devrez impérativement installer des bonbonnes au gaz sous votre cuisinière. Des bonbonnes au butane sont précisément adaptées en cas de cuisine intérieure tandis que des bonbonnes au propane sont recommandées en cas de cuisine à l’extérieur. Un système de sécurité par thermocouple arrête automatiquement l’alimentation de gaz lorsque la flamme est éteinte. Côté Sécurité, les plaques au gaz mettent longtemps à refroidir. Le nettoyage est difficile puisque les brûleurs et grilles ne sont pas faciles à nettoyer, il faudra donc s’équiper de puissants produits d’entretien.

La plaque vitrocéramique

La plaque vitrocéramique ressemble à la plaque à induction, mais ne fonctionne pas de la même manière. Elle fonctionne grâce à des résistances qui sont présentes sous la plaque en verre, qui vont chauffer vos plats. On distingue deux types de plaques vitrocéramiques, le modèle à chauffage radiant et le modèle à halogène. Les appareils à chauffage radiants chauffent par conduction de manière progressive et constante, alors que les modèles halogènes chauffent par impulsions progressives de chaleur. Plusieurs systèmes de sécurité sont disponibles sur ce type de plaque chauffante, notamment les systèmes anti débordement qui coupent la chaleur en cas de débordement de vos plats, un indicateur de chaleur qui reste allumée tant que vos plaques sont chaudes et donc dangereuses pour vous. Les plaques vitrocéramiques sont plus gourmandes en énergie que les autres plaques.

La plaque de cuisson plancha

Il s’agit d’une plaque un peu spéciale qui s’utilise en complément d’une plaque vitrocéramique, à gaz, électrique, induction, ou mixte. La plaque  plancha peut être électrique ou gaz. C’est une bonne alternative au barbecue. On distingue plusieurs types de plaque  plancha : semi-pro, familiale ou planche à poser. Le  semi-pro permet de cuire ou chauffer les aliments comme des professionnels. Le modèle familiale ressemble plus à un grill. Cette plaque chauffante s’installe facilement dans une cuisine,  sur une table, à intérieur comme à extérieur. La plancha à poser est de dimensions assez petites et son prix est très  abordable.

Plaque  inox

La plaque de cuisson inox est une plaque très résistante, car elle est fabriquée à partir de l’inox qui un matériau reconnu pour sa durabilités. C’est une plaque chauffante qui nécessite un entretien régulier mais elle est facile à entretenir. L’inox se raye facilement et il faut faire attention à ne pas poser n’importe quel récipient dessus. Les prix d’une plaque cuisson inox varient entre 45 et 1200 € en fonction du type de plaque, mais aussi du nombre de foyers disponibles.

La plaque  mixte

La plaque de cuisson mixte est la combinaison de deux types de plaques. Elle combine soit une plaque électrique avec deux ou trois plaques au gaz, soit deux plaques au gaz et deux plaques à induction. C’est la plaque à avoir si vous ne vous ne voulez pas choisir entre les différents types de plaques chauffantes cité plus haut. Son plus grand avantage est qu’elle propose deux sources de cuisson différentes. la plaque mixte s’adapte facilement a la cuisson à feu doux ou à la cuisson rapide à feu fort. De même si vous avez par exemple une plaque  mixte gaz et électrique, vous pourrez utiliser la plaque électrique en cas de panne de gaz. Ce type de plaque chauffante présente quelques inconvénients. Il est indispensable d’avoir des branchements et installations nécessaires pour chacune des sources de cuisson.

Comment choisir sa plaque chauffante

Plusieurs critères doivent être pris en compte lors de l’achat d’une plaque de cuisson. Vous devez d’abord vérifier le type de raccordement dont vous disposez, arrivée de gaz ; prises électriques disponibles ; puissance des prises électriques. La plaque électrique par exemple se branche sur un circuit spécialisé protégé par un dispositif différentiel de 30 milliampères. Les plaques à induction et vitrocéramique utilisent également de l’électricité pour leur fonctionnement. Ces différentes plaques sont adaptées à des ustensiles de cuisine spécifiques. Pour savoir si vos poêles ou casseroles sont compatibles à la plaque chauffante induction, il suffit de mettre un aimant sur le fond extérieur de la casserole. S’il reste aimanté, l’ustensile fonctionnera.

Vous devez également tenir compte du nombre de feux que dispose la plaque, ainsi que de l’espace de votre cuisine. Les modèles avec 1 ou 2 feux sont principalement adaptés pour les studios ou pour les appartements avec une petite cuisine. Les modèles avec quatre ou 5 feux occupent plus d’espace et sont très pratiques pour les familles nombreuses. Parallèlement le prix d’une plaque varie en fonction du nombre de feux. Un autre critère à ne pas négliger est la sécurité. Les plaques à induction et vitrocéramique disposent de nombreuses fonctionnalités qui vous assurent une sécurité totale au sein de votre foyer. La fonction auto-stop éteint la plaque en cas d’oubli, la détection de débordement diminue la puissance si l’eau déborde, la sécurité anti-surchauffe limite la température à 300 °C pour éviter l’inflammation de l’huile. Concernant la plaque induction, la surface chauffe uniquement lorsqu’elle est en contact avec un récipient permettant ainsi de limiter les risques de brûlures. Pour la plaque chauffante électrique, aucun système de sécurité n’est prévu en cas de surchauffe, d’où l’obligation de la brancher sur un circuit spécialisé.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 avis, average: %moyenne% sur 5)
%Note%
Loading...

Laisser un commentaire