Quels sont les critères pour bien choisir son poêle à bois ?

Le poêle à bois est un appareil de chauffage qui vous permettra de vivre confortablement dans votre maison lorsque la fraîcheur dicte sa loi. Cet équipement peut jouer aussi bien le rôle d’un chauffage principal que d’appoint ou secondaire. Il fonctionne avec le bois, un combustible naturel qui est écologique et qui plus est une énergie renouvelable. Sur le marché, vous verrez un certain nombre de poêles à bois quitte à être dans l’embarras de choix. Quoi considérer réellement pour bien choisir alors son poêle à bois ? Découvrez tous les critères de choix dans les prochaines lignes du présent article.

La puissance du poêle

Le choix de votre poêle à bois va s’appuyer essentiellement sur la puissance de l’appareil. Quant à cette puissance, elle sera tributaire de la superficie que vous aimeriez chauffer. Cela dit, un sous-dimensionnement du poêle à bois sera à l’origine d’une perte de confort thermique tandis qu’un surdimensionnement reviendrait à dépenser inutilement dans les combustibles (bûches ou granulés). Si vous voulez faire de votre chauffage un chauffage principal, optez pour un poêle de masse qui est un poêle à bûches. Il a un meilleur rendement, marche à plein régime et doit être placé au milieu du logement.

La poêle à granulés est la façon la plus moderne d’utiliser le poêle à bois comme un chauffage principal. Il offre un meilleur confort d’utilisation, car il est programmable avec une alimentation automatique et un bon rendement. Il est aussi moins polluant. Vous pouvez découvrir ce genre de poêle sur https://www.bestove.fr. Pour un chauffage d’appoint, vous opterez pour des poêles à faible puissance. Ces poêles conviennent aux intérieurs d’une petite surface, d’une taille minime et idéalement isolée. Ici, vous utiliserez les poêles à bûches à l’exception du poêle de masse. Pour ne pas vous tromper sur le choix de la puissance, retenez qu’il vous faudra 1 kW pour chauffer 10 m2.

Un rendement maximal

Le rendement du présent équipement est ce rapport entre l’énergie qu’il produit et l’énergie qui est finalement consommée. Pour bien profiter de votre poêle, vous devez rechercher le poêle qui a un rendement maximal. Cela dit, la différence entre l’énergie utilisée et la chaleur produite doit être insignifiante. Avec un rendement élevé, le poêle a une meilleure performance énergétique. De ce fait, il consomme moins de bois pour chauffer considérablement votre intérieur. Vous opterez ici pour un poêle à bois ayant le label Flamme Verte avec un rendement de plus 70%. Notons qu’il existe des poêles à granulés dont le rendement va même au-delà des 90%. Ces derniers vous satisferont à tous égards.

Le type de diffusion de la chaleur

Il est aussi important de tenir compte de la diffusion de chaleur que peut offrir le poêle à bois. On distingue principalement dans le cas d’espèce, le poêle à convection et le poêle à rayonnement. En ce qui concerne le poêle à convection, il produit de l’air chaud qui, grâce à des conduits, est réparti dans les autres pièces. Cette forme de diffusion permet au poêle de chauffer plus rapidement votre intérieur. Quant au poêle à rayonnement, il offre un chauffage d’une température moindre. Cette chaleur produite va se transmettre au paroi de l’équipement, au bâti et aux murs.

C’est à ce moment que la chaleur produite au départ parvient à chauffer votre intérieur. Ce poêle ne brase pas la poussière. Il permet d’obtenir une température homogène. Si vous voulez que votre intérieur se réchauffe rapidement, vous devez vous tourner vers le poêle le plus réactif, vous deviez opter pour le poêle à convection. Par ailleurs, retenez que le poêle à foyer fermé permet d’avoir aussi une meilleure chaleur et n’utilise pas autant de combustibles que les poêles décrits précédemment. Sa chaleur est bien propre et sa température de combustion est de 825°C. Avec une telle température, le présent poêle n’est pas trop polluant. Il devient du coup plus écologique, car le CO2 qui se dégage ici est semblable à ce que dégage un bois qui est en décomposition dans la nature.

Bien choisir les matériaux du poêle

En optant pour les bons matériaux pour votre poêle, vous serez plus en sécurité dans votre maison. En ce qui concerne l’habillage de l’équipement, vous ferez essentiellement le choix entre un poêle en fonte et un poêle en acier. Avec la fonte, vous êtes avec un poêle robuste et bien résistant. Il a une bonne inertie thermique et diffuse de façon homogène la chaleur dans votre intérieur.

Cela vous permettra de bien économiser vos bûches ou vos granulés. Toutefois, c’est un poêle difficile à mettre en place à cause de son poids. A contrario, le poêle en acier s’installe plus aisément puisqu’il est plus léger. Cependant, il ne restitue pas aussi bien la chaleur que le précédent poêle même s’il a une meilleure montée en température. On retiendra aussi qu’il est moins onéreux à l’achat.

Quel matériau choisir pour l’intérieur du corps de chauffe ?

En ce qui concerne le corps de chauffe, vous pouvez toujours opter pour la fonte, car elle a une bonne inertie et une meilleure isolation. Le choix peut aussi être porté sur la vermiculite qui est un matériau qui monte plus vite en température. Quand bien même elle a une bonne isolation, son inertie n’est pas aussi meilleure que celle de la fonte. Enfin, vous avez la chamotte qui n’est pas aussi isolante que la vermiculite, mais qui résiste convenablement aux rayures et aux chocs.

La taille du foyer et l’autonomie de l’équipement

La taille du foyer vous conduira à choisir des bûches d’une certaine dimension, car votre foyer ne prendra pas les bûches de toutes tailles. Il faut aussi noter que cette taille va déterminer le prix de votre bois. Gardez donc à l’esprit qu’à mesure que le bois est plus coupé, il sera plus cher. En outre, retenez que l’autonomie de votre poêle est tributaire de la taille du foyer.

Généralement, les poêles à bois ont une autonomie comprise entre 5 et 12 heures. Pour une utilisation optimale et profitable, recherchez toujours un feu soutenu en optant ici pour un bois dur, feuillus et non résineux dans votre poêle. Leur temps de combustion est important et vous ne souffrez pas de pollution. Après tout ceci, vous pouvez miser sur les foyers qui ont un four intégré pouvant vous permettre de cuire certains aliments avec une fonction de rangement. Enfin, votre poêle doit être certifié CE et conforme aux normes produits en vigueur pour votre propre sécurité.

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire